Anne-Cécile Guitton est nommée présidente de NCI

Anne-Cécile Guitton a été élue présidente de NCI lors de l’Assemblée Générale de la société de gestion, qui s’est tenue le 28 juin dernier. À 46 ans, elle succède à Gérard Lissot, président fondateur de l’investisseur multirégional.

Diplômée d’Audencia (Nantes), Anne-Cécile débute sa carrière en tant que chargée d’affaires au Crédit Industriel et Commercial, où elle passe près de trois ans au contact des PME. En juillet 2001, elle intègre NCI un an après sa création et prend en charge les investissements du fonds de transmission de PME régionales. « L’une de mes missions était de faire connaître NCI et le métier du capital investissement, qui était encore peu développé », se souvient-elle. Cinq ans plus tard, elle devient Directrice Associée de NCI et prend la responsabilité des fonds de transmission minoritaires. En 15 ans, elle investit 70 millions d’euros dans plus de 50 opérations, et réalise une trentaine d’opérations de sortie pour un peu plus de 40 millions d’euros. Dès 2014, elle participe à la levée du fonds Reprendre & Développer 4, avant de s’impliquer fin 2020 dans le nouveau fonds de NCI principalement actif sur la transmission majoritaire : Reprendre & Développer 5 (RD5)

Gérard LISSOT et Anne-Cécile GUITTON

Les deux fondateurs de NCI Gérard Lissot et Jean-Marc Buchet m’ont accordé leur confiance en me recrutant alors que je n’avais que 26 ans. J’ai rejoint NCI par conviction, afin de dynamiser les entreprises régionales, de leur création à leur transmission. NCI a ainsi fait émerger de belles ETI comme RECREA, Clinique MATHILDE, DIDACTIC, tout en devenant une référence du capital innovation, comme en témoignent les succès de ROBOCATH, ou QUITOQUE. Je me suis fortement impliquée dans le développement de NCI et je suis fière de l’équipe qui s’est constituée autour de nos compétences : financement de l’innovation et de la transmission, en particulier majoritaire, et l’accompagnement de nos participations.

confie celle qui a gravi les échelons un à un au cours des 20 dernières années.

Je suis ravie de pouvoir poursuivre ce beau projet qui a vu le jour en 2000 et d’en prendre la présidence. Nous avons un bel avenir devant nous et plusieurs enjeux, dont la finalisation de la levée de RD5, à hauteur de 125 M€, et le lancement de notre prochain fonds d’innovation, à l’horizon 2022. Notre plateforme multirégionale est désormais opérationnelle et reconnue sur le grand quart nord-ouest, tant auprès des entrepreneurs que des acteurs économiques.

Une décision qui s’inscrit dans la continuité de l’histoire de NCI

Pour Gérard Lissot et l’ensemble des actionnaires de NCI, cette nomination s’inscrit dans une logique de continuité.

« Anne-Cécile a été notre première directrice de participations. Elle a fait ses armes chez NCI et a suivi toute son évolution. L’entreprise, qui compte aujourd’hui une vingtaine de salariés, a connu une belle expansion liée à la diversité de nos métiers d’investisseur, mais également sur le plan régional, justifie Gérard Lissot. Il semblait logique et naturel que la présidence échoie à la première collaboratrice recrutée, qui a démontré par ailleurs ses compétences et qualités, et fait preuve de ténacité. Ce choix unanime, qui est rassurant pour nos investisseurs, a été fait dans le respect de nos valeurs et notamment celle de proximité dans nos investissements, mais également avec nos actionnaires et souscripteurs. »